Imprimer

Les Thés Bleus

Les Thés Bleus

 TBleu - Wulong 

 

Le thé de l'apaisement et de l'élimination

En Chinois « Wulong » signifie littéralement « Dragon Noir » et fait référence à la couleur très sombre que prend parfois la feuille de thé en séchant.

un Thé partiellement fermenté, l'oxydation partielle de ces thés varie entre 20 % et 70 % et offre une palette extrêmement variée de thés.

Les moins fermentés se rapprochent des thés verts et au contraire les plus fermentés se rapprochent des thés noirs.

 

Ces Thés sont originaires des montagnes du sud de la Chine : Fujian, Guandong, Taïwan et Népal.

 

C'est un thé très particulier, car sa fabrication très élaborée exige beaucoup de talent.

Au cours de la dégustation ces thés libèrent un vaste bouquet d'arômes et de goûts, qui évolue en fonction des variétés mais aussi en fonction du nombre d'infusions réalisées sur les mêmes feuilles.

 

 

Les propriétés des Thés Wulong sont :
 

  • anti-oxydantes, anti-allergiques
     

  • relaxantes et regénérantes
     

  • les thés de l'apaisement, de la détente, et de l'élimination.
     

Parmi les Grands Noms des Thés Wulong :
 

  • Da Hong Pao « Grand manteau rouge » un thé unique admiré et très apprécié en Chine
     

  • Rou Gui « Cassia »
     

  • Tie Guan Yin : un des thés les plus réputé qui fait partie de la liste des 10 thés chinois les plus célèbres.

 
 
Fotolia_91370270_XS
 
 
 
 
 
 

Gamme de Thé Bleu 

                                                               Thé bleu Nature                                                                              Thé bleu Parfumé 
                                                           Milky                                                                                 flocon_de_neige_1
   

 

 

 

La Fabrication du TBleu 

Thé d'origine chinoise de l'île de Formose, le thé wulong est un thé semi-fermenté.

Ses feuilles sont d'abord flétries au soleil afin de démarrer la fermentation(étape de l'oyxdation) puis brassées dans une pièce chaude (25°C) et humide (85% d'humidité).

Plus cette étape est longue, plus la fermentation sera importante.

S'en suis la "torréfaction" : une fois le degré d'oxydation souhaité, atteint, les feuilles sont chauffées brutalement dans des woks, à environ 200°,

cette torréfaction détruit l'enzyme responsable de l'oxydation.

Enfin l'étapde du roulage, afin de "façonner" les feuilles, puis le séchage et l'emballage.

 

Fotolia_29555538_XS